Voyager healthy chic, le guide

Voyager attise les sens.

Voyager développe sa créativité.

Voyager ouvre sa perspective sur la vie.

Quand on voyage, on collectionne des souvenirs. Des images oui, dans l’appareil mais surtout dans la tête. Des couleurs, des odeurs, des bruits, le sentiment qu’on a eu dans tel ou tel lieu, les moments “wow”, toutes ces choses qui impriment, laissent leur marque indélébile sur notre âme, notre être, et nous laisse changé à tout jamais.

Partir vivre à l’étranger est une expérience encore plus enrichissante. En acceptant de quitter les gens et les lieux qui comptent tant pour nous, nous sommes forcés de s’ouvrir à un monde tout nouveau, ce qui est déjà une aventure surexcitante. Mais de plus, partir, sortir des sentiers battus nous permet de découvrir qui nous sommes vraiment. Nous sommes amenés à nous questionner, confrontés à un mode de vie différent, un art de vivre et une façon de penser parfois à milles lieues de la nôtre.  Le piège est de se couper des autochtones et chercher le réconfort d’une communauté similaire à notre communauté d’origine. C’est un réflexe tout à fait naturel ceci dit, mais qui peut souvent nous faire passer à côté du vrai but de notre voyage. dans tous les cas, partir nous change en bien, et enrichit notre âme.

Voyager healthy chic, le guide

travel-plane-healthy-chic-wellnessnutrtionista

Astuce #1: voyager confortablement (mais avec style!)

Optez pour un bas de jogging pour être à l’aise, des baskets compensées ou non, des ballerines, des escarpins de 8 cm max. Et un grand sac pour mettre tout ce que vous n’avez pas pu caser dans votre bagage 😉 N’oubliez pas vos chaussettes pour vous tenir chaud au pied, et bas de contention si vous avez des problèmes de circulation.

 

Astuce #2: Ne succombez pas à la malbouffe de l’aéroport.

La préparation est la clé de votre réussite.  Prévoyez un encas sain, des boules d’énergie à base de noix (oléagineux), de graines et de fruits secs: mixer à 50/50 des dattes ou des raisins secs, d’un côté, et des amandes ou des cajou de l’autre. Mélangez les 2 “pâtes” et formez des boules ou des barres à durcir au frigo avant de les couper. Une super alternative aux snacks dégueu et bourrés de sucres raffinés et additifs en vente.

Essayez ma recette de bouchées à la cardamome et à la fraise, et celles au sésame et au gingembre.

Pas le temps? Pas de problème. Il y a toujours des options saines. Si vous passez par Orly Ouest, aller voir chez Boco, des plats composés par des chefs, dont Anne-Sophie Pic, Phillippe Conticini 😻 et Christophe Michalak. Super beau, bons et sain. En prime, ils vendent du kombucha bio, un thé pétillant comme un soda, mais naturel, contenant des probiotiques. Votre flore intestinale adorera! Et vos papilles aussi!

Comment faire pour survivre à la nourriture de l’avion?

Si vous aimez comme moi les destinations lointaines, vous savez que la nourriture servie dans l’avion, à moins de voyager en business class, n’est pas..euh, comment dire…c’est de la nourriture industrielle quoi. Trop cuit, trop peu, pas équilibré à mon goût, pas bon voire franchement immangeable. Surtout, j’ai remarqué un manque cruel de légumes. Et oui, les légumes coûtent plus cher que les pâtes. Alors j’ai développé quelques stratégies healthy dans l’avion. Je m’assure de manger des protéines pour leur effet rassasiant de longue durée, contrairement aux glucides à charge glycémique haute, comme les pâtes ou le riz blanc, la combinaison magique: des protéines, avec des glucides complexes (riches en fibres) et des bons gras:

– Soit vous prévoyez de manger la nourriture de l’avion, auquel cas vous emmenez un supplément de légumes cuits ou crus. Vous avez le droit de le faire, tant qu’il n’y a pas de liquide (n’emmenez pas de soupe ou de beurre d’amande…). Sur la photo, j’ai rajouté des pousses de graines de chia germées, et des feuilles de nori toastées achetées à l’aéroport:

 

– Soit vous emportez carrément votre lunchbox complète (vous avez le droit!) avec dedans 1/4 de quinoa ou de riz sauvage, 1/4 de poulet rôti et effiloché, et la moitié de légumes sautés au ghee et à la sauce soja. Ou du saumon, 2 oeufs mollets, ou des pois chiches, avec des légumes verts et des légumes racine. Ajoutez des pousses d’épinard si vous voulez.

 

Astuce #3: Respirez des huiles essentielles

Emportez une synergie apaisante: lavande vraie (Lavandula angustifolia), qui calme le système nerveux et aide à se relaxer, et camomille romaine (Chamaemelum nobile), une huile essentielle à la fois anti-stress, apaisante et même sédative. Une goutte sur les poignets, puis respirez profondément.

Ou si vous voulez rester alerte et regarder le film, optez pour l’HE de menthe poivrée qui traite le mal de mer, ou la nausée en voiture. Elle stimule le système digestif, respiratoire, circulatoire et même psychique. 1 micro goutte sur la langue ou pourquoi pas déposée sur une bouchée de votre encas sain.

 

Astuce #4: Bougez un peu

Sans pour autant se lever toutes les 5 minutes et déranger tout le monde, dès que vous avez envie d’aller aux toilettes, profitez en pour faire quelques exercices simples. Je n’hésite pas à aller dans un coin discret (au fond ou entre la business et la seconde classe, à un moment calme), et enchaîner quelques salutations au soleil! Faites quelques étirements, à la façon des chats et des chiens, et vous verrez le bien que ça vous procure!


Voyager, que ce soit en vacances pour quelques jours, ou pour s’installer quelques années, permet d’être plus intelligent, plus créatif, et même plus riche, selon des études. Alors qu’attendez-vous? Partez en voyage, en mode healthy chic, soyez téméraires, ouvrez l’oeil et l’esprit!

Si vous avez aimé cet article et le petit guide, partagez-le!

1 Comment

  1. Très joli billet, et qui donne envie. Le tout n’est pas de voyager, mais de savoir apprécier les voyages. C’est manifestement le cas ici. Un grand merci !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.