Vinaigre Fire Cider: Remède Naturel Contre La Grippe

Vinaigre fire cider[dt_gap height=”20″ /]

Ah l’hiver!… ou la saison de la grippe ou autres rhumes et états grippaux qui nous mettent le moral dans les chaussettes. Pas top! Mais pas de panique car la phytothérapie, ou la thérapie par les plantes est là à la rescousse. Avec cette recette inspirée du célèbre vinaigre des 4 voleurs: le vinaigre Fire Cider, un remède naturel contre la grippe (ou le rhume, l’état grippal) vous pourriez bien passer l’hiver sans choper la crève!

Eh oui, il suffit d’une petite baisse des défenses immunitaires pour développer ces symptômes bien connus en hiver: je ne suis pas souvent malade, mais quand ça arrive, ça commence souvent pour moi par un mal de gorge, puis le nez qui coule, le nez bouché et après quelques jours une toux grasse. On dit d’ailleurs qu’on a pris un coup de froid, bien que les études ont montré que le froid n’a rien à voir dans tout ça.

[dt_gap height=”10″ /]

Vite la recette! Mais avant, un petit rappel.

[dt_gap height=”10″ /]

Rhume, grippe, ou état grippal, qu’est-ce que c’est exactement?

[dt_gap height=”10″ /]

Ils sont tous les 3 d’origine virale (dûs à un virus) et non bactérienne: les antibiotiques sont donc inutiles.

Les symptômes évocateurs de grippe ou d’état grippal se ressemblent : fièvre, frissons, maux de tête, courbatures. Mais dans l’état grippal, l’intensité des symptômes est souvent moindre.

En cas de rhume par contre, la fièvre et les maux de tête sont rares, les douleurs, la fatigue et la faiblesse sont peu importantes. Les maux de gorge vont souvent de paire avec le rhume, ce qui n’est pas spécialement le cas avec la grippe. Enfin, le nez coule assez abondamment. Pour en savoir plus sur comment différencier rhume et grippe, cliquez ici. Dans le reste de l’article, je vais utiliser le mot rhume.

Que ce soit un rhume, une grippe ou un état grippal, rares sont ceux qui parviennent à traverser l’hiver sans en attraper un, et c’est fort désagréable quand ça vous arrive! Le 1er réflexe? Camoufler les symptômes en piochant dans son armoire à pharmacie qui du décongestionnant, qui de l’anti-inflammatoire et autres médicaments contenant du paracétamol.

[dt_quote type=”blockquote” font_size=”normal” animation=”none” background=”plain”]Bien qu’ils soient vendus sans ordonnance, les médicaments anti-rhume restent des produits de santé, avec des risques d’effets secondaires non négligeables. Ils seraient même dangereux pour la santé, selon le magazine ” 60 millions de consommateurs” qui a évalué les effets de 14 traitements anti-rhume dans une étude publiée en janvier 2014 1. qui a passé au crible une trentaine de spécialités de ce genre, ces produits seraient au mieux inefficaces (comme la moitié des produits testés), au pire dangereux pour certaines catégories de personnes (patients cardiaques, personnes ayant des antécédents de convulsions, etc.).[/dt_quote]

Bon ok, mais si piocher dans son armoire à pharmacie peut se révéler être une fausse bonne idée, vers quoi se tourner?

[dt_gap height=”10″ /]

SAMSUNG CSC

Comment soigner un rhume naturellement? (remède de grand-mère inside!)

[dt_gap height=”10″ /]

Il faut d’abord vous armer de patience, car un rhume guérit spontanément au bout d’environ une semaine à dix jours.

J’ai mis en place quelques stratégies quasiment imparables qui font appel à l’alimentation, la phytothérapie et l’aromathérapie pour contrer les symptômes du rhume.

[dt_gap height=”10″ /]

1) La base:  alimentation équilibrée, saine et riche en minéraux et en antioxydants, qui vont soutenir et renforcer le système immunitaire.

Mangez tout au long de l’année des légumes de toutes les couleurs, et surtout privilégiez le vert: la chlorophylle des légumes à feuilles vertes est le détoxifiant par excellence, qui soutient l’activité du foie et apporte de l’oxygène aux cellules. Ce n’est pas pour rien qu’elle est surnommée le “sang vert”: la molécule de chlorophylle ressemble presque trait pour trait à celle de l’hémoglobine de notre sang! Dans la structure biochimique de la chlorophylle, l’atome central est le magnésium tandis que c’est le fer pour l’hémoglobine. Traite de blabla biochimique, qui est ma 1ère spécialité d’ailleurs. Concrètement, manger des légumes comme l’épinard, la blette, des salades (mâche, romaine, batavia, feuille de chêne, scarole, cresson, etc.), des légumes crucifères (Brassicacées), soit les choux (chou frisé, chou kale (chou frisé non pommé en français), bok choy, brocoli, etc.) et la roquette, les graines germées. N’oubliez pas de consommer les fanes, vous savez les feuilles des légumes qui bien malheureusement finissent à la poubelle: fanes de radis, de carottes, de betteraves, de navets, feuilles de patates douces, panais, de brocoli!

Essayez ma recette de jus vert détox et de smoothie vert Belle Peau.

Envie d’un plat chaud? Régalez-vous avec cette soupe de chou kale, châtaignes et champignons shitaké, et cette recette de curry aux fanes de navet.

Ensuite faites le plein de vitamine A et réalimentez vos réserves de vitamine D. Ces 2 vitamines très importantes pour lutter contre les infections de microbes pathogènes grâce à des défenses immunitaires efficaces. Vous trouverez la vitamine D dans les poissons gras de qualité: saumon sauvage, maquereau, sardines, anchois; certains champignons dont les Portobello, de gros champignons bruns de Paris (allez hop, une recette de burgers vegan aux champignons ici), et surtout les huiles de foie de poisson. Ma préférée est cette huile de foie de morue fermentée, un complément alimentaire ancestral de très grande qualité, naturellement riche en vitamine A et D.

Mangez aussi des fruits de mer dont les huîtres qui vous apportent de précieux minéraux boosteurs d’immunité: zinc, cuivre et sélénium.

Dans un prochain article, je vous expliquerai où trouver de la vraie vitamine A dans ses aliments (indice: ce n’est ni les carottes ni les patates douces!).

[dt_gap height=”10″ /]

2) Si malgré tout vous sentez que le rhume pointe le bout de son nez (hé hé), prenez le à bras le corps avec des décoctions de plantes aromatiques et d’épices.

Echinacée, thym, romarin. Ail, oignon, gingembre. Ce sont juste les plus connus. La nature offre pléthore de remèdes à incorporer à son alimentation ou à boire en tisane, et même à utiliser sous forme d’huiles essentielles, avec prudence et bon sens.

Je partage aujourd’hui avec vous une recette géniale, efficace et (presque) délicieuse 😉 pour booster vos défenses immunitaires: le vinaigre “fire cider”, un véritable remède de grand-mère à faire à la maison.

[dt_gap height=”10″ /]

[dt_divider style=”thin” /]

[dt_gap height=”10″ /]

Le Fire Cider, qu’est-ce que c’est?

[dt_gap height=”10″ /]

La recette que je vais vous donner m’a été inspirée de 2 remèdes de vinaigre qui ont fait leur preuve contre les maux de l’hiver: le célèbre vinaigre des 4 voleurs et le fire cider popularisé depuis 30 ans par l’herboriste Rosemary Gladstar. Celle-ci nous offre une superbe vidéo, une vraie mine d’infos, à voir absolument sur Youtube ici (en anglais).

C’est en fait ce qu’on appelle en phytothérapie un macérât ou teinture de plantes aromatiques et médicinales, d’épices, au vinaigre de cidre.

Pour la petite histoire, la recette de ce vinaigre légendaire qu’est le vinaigre des 4 voleurs est née lors d’une importante épidémie de peste en France au 18ème siècle. Quatre brigands avaient trouvé une astuce pour détrousser les victimes pestiférés et piller les maisons tout en restant miraculeusement épargnés. Lorsqu’ils furent arrêtés et jugés pour leurs méfaits à la fin de l’épidémie, pour éviter le bûcher ils furent contraint de dévoiler le secret de leur apparente immunité: ils en buvaient et se frictionnaient le corps avec un vinaigre dans lequel avait macéré de l’ail!

Ce macérât au vinaigre blanc fut inscrit au Codex de la Pharmacopée française sous le nom de Vinaigre antiseptique dès 1748 et jusqu’en 1884 où il en disparut, et commercialisé en pharmacie pour usage externe pour ses propriétés antiseptiques naturelles. Il contient autres que l’ail, du calamus, des épices (cannelle, girofle), de la grande et de la petite absinthe, de la lavande, de la menthe, de la rue officinale (qui a des effets indésirables en étant notamment abortive, neurotoxique et  photosensibilisante, et est contre indiquée pendant la grossesse et chez les enfants), du romarin, du thym, sauge, du camphre et de l’acide acétique cristallisé (vinaigre blanc). Très compliqué, très efficace et surtout très moyen niveau goût!

Pas de panique, la recette que je vais vous dévoiler à mon tour a été développée pour avoir un goût agréable, on peut utiliser cette mixture comme un vinaigre classique dans les salades, ou la prendre en shots, ou à la cuillère, ou éventuellement diluée dans un verre d’eau. C’est un aliment qui permet de réchauffer le corps et de stimuler le système immunitaire en prévention ou pendant un épisode de rhume ou grippe. C’est super versatile car ce n’est pas une teinture alcoolique, on peut même en donner aux enfants.

Un mot de précaution: Remède naturel ne veut pas dire inoffensif! En prévention, je conseille 1 cuillère à soupe maxi par jour et en traitement d’attaque jusqu’à 3 cuillères à soupe. La dose pour le traitement d’attaque d’une affection à l’aide d’un macérât de plantes médicinales ne devrait pas être maintenue après la fin des troubles ou du problème de santé qu’il était destiné à combattre. De plus, ce traitement devrait être stoppé s’il provoque des effets secondaires gênants ou inquiétants. Attention: Si vous avez beaucoup de feu dans votre constitution, avez des chaleurs régulièrement, les joues rouges ou pour certaines femmes en ménopause ou en pré-ménopause avec des sueurs, chaleurs, ce n’est pas le bon remède pour vous. Toujours suivre les conseils de votre thérapeuthe, naturopathe ou médecin phytothérapeute. Et écoutez vous!

[dt_gap height=”10″ /]

Bienfaits du vinaigre Fire Cider

[dt_gap height=”10″ /]

fire-cider-3-remede-naturel-grippe-wellnessnutritionista

[dt_gap height=”10″ /]

Composants principaux: raifort, curcuma, gingembre, ail et oignon.

Le raifort est une plante de la famille des Brassicacées (ou crucifères), la même que les choux, et est très proche du wasabi japonais. Le raifort facilite la digestion, est un stimulant du système immunitaire, améliore la circulation sanguine, ouvre les sinus. Il traite les enrouements, l’asthme, les rhumes, la grippe (accumulation de mucus). Pour cause, il a une forte teneur en vitamine C.  De plus, Il est riche en antioxydants dont les flavonoïdes et les isothiocyanates aux propriétés anticancéreuses.

On retrouve ensuite 2 plantes de la famille des Alliacées, très connues pour leurs vertus antiseptiques et qui réchauffent et fluidifient le sang: l’ail et l’oignon.

Le gingembre est utilisé pour soulager différents maux tels que les rhumatismes, les nausées, le rhume et les maux de tête. C’est une super plante pour booster les défenses immunitaires, en plus d’aider à la digestion. Le gingembre possède aussi une forte activité antioxydante: une quarantaine de composés antioxydants ont été découverts dans ce rhizome très apprécié en Asie.

Un autre rhizome célèbre présent dans cette recette est le curcuma. Il est un anti-inflammatoire très puissant. De nombreuses études en attestent, en fait c’est même la plante la plus étudiée pour ses effets contre l’inflammation. Son composé principal, la curcumine est un antioxydant très puissants, et agit notamment pour le traitement de divers troubles inflammatoires dont les douleurs rhumatismales ou menstruelles. En médecine ayurvédique (médecine traditionnelle de l’Inde), de même que dans les médecines traditionnelles de la Chine, du Japon, de la Thaïlande et de l’Indonésie, le curcuma est utilisé pour stimuler la digestion, notamment parce qu’il augmente la sécrétion biliaire.

Les plantes aromatiques: thym et romarin.

Ces plantes sont connues pour leurs bienfaits contre les affections des voies respiratoires grâce à leur richesse en huiles essentielles et en antioxydants.

Le thym est une plante qui a des propriétés antivirales et antiseptique, antispasmodique, expectorante. C’est un allié précieux contre les rhumes et les états grippaux. Mais c’est aussi un désinfectant des voies digestives. Le romarin a également de nombreuses qualités : c’est un fortifiant, un antiseptique, et un anti-rhumatismal. Excellent tonifiant, le romarin est une plante détox car soutient les fonctions dépuratives du foie. Enfin, c’est un anti stress, anti fatigue : il prévient l’insomnie et permet de lutter contre le surmenage intellectuel.

Epices: cannelle, clous de girofle, piment de cayenne.

Ces épices ont des propriétés digestives, réchauffantes et stimulantes. Elles confèrent au vinaigre un goût agréable.,Le piment de cayenne va (comme le poivre) permettre d’augmenter l’absorption de la curcumine. C’est une véritable synergie!

Le solvant: vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre contient de l’acide acétique, qui lui confère des propriétés bactéricides et médicinales.

Comme d’autres vinaigres, le vinaigre de cidre est très riche en phosphore, calcium, magnésium, soufre, fluor, fer, bore et silice qui contribuent à son pouvoir énergisant et curatif. Mais de plus, le vinaigre de cidre est un vinaigre exceptionnel, de part sa teneur en acides essentiels, enzymes et surtout à son impressionnante teneur en potassium (jusqu’à 1 g par litre). Prenez du vinaigre de cidre cru, non pasteurisé (et non filtré si possible, avec la “mère”), car la pasteurisation détruit une partie de ses précieux bienfaits.

Le vinaigre va extraire les principes actifs des différentes plantes et épices au bout d’une semaine, mais vous pouvez laisser macérer jusqu’à 4 semaines.

Les agrumes: orange et citron

Fruits d’hiver, les agrumes sont riches en vitamine C, un précieux antioxydant favorisant le bon fonctionnement des défenses immunitaires, et efficace contre les petits maux de l’hiver. Le citron est réputé faciliter la circulation du sang, et améliorent la digestion.

Le sucrant: miel

Enfin, après la période de macération, on ajoute une quantité de miel au goût. Le miel adoucit la gorge et est un antiseptique majeur.

[dt_divider style=”thin” /]

Voilà vous savez tout, place à la recette!

[dt_gap height=”10″ /]

Ingrédients

[dt_gap height=”10″ /]

Je vous donne ici des proportions relatives en part ou tasse, à adapter en fonction de votre contenant; j’ai utilisé un pot en verre de 1L, comme celui-ci.

N.B: Je n’ai pas trouvé de raifort frais, alors j’ai pris ce que j’avais dans mon placard: du raifort en poudre.

1 tasse de raifort frais, ou 3 c. à s. de raifort en poudre

1 tasse d’ail

1 tasse d’oignon

1/2 tasse de gingembre

1/2 tasse de curcuma

1 orange

1 citron

1 c. à s. de cannelle de Ceylan

1/4 c. à c. de piment de Cayenne

15-20 clous de girofle

1/4 à 1/2 bouquet de thym

2 branches de romarin

75 cL de vinaigre de cidre non pasteurisé

NB.: J’ai utilisé une demi orange Naveline, une demi orange sanguine Tarocco, de superbes agrumes parfumés en provenance de Sicile, disponibles au magasin bio La Récolte. Aussi du citron bergamote baptisé lime ou limette de Marrakech, au parfum subtil de Earl Grey…

[dt_gap height=”10″ /]

Instructions

[dt_gap height=”10″ /]

Coupez tous les ingrédients en petits dés et placez les dans le bocal. Recouvrez entièrement de vinaigre de cidre.

Fermez le bocal (pas avec un couvercle en métal car il rouillerait). Secouez. Secouez la bouteille tous les jours.

Quand le macérât est prêt, transférez le dans une bouteille en verre propre: passez le à travers un linge fin et exprimez tout le jus.

Ajoutez quelques cuillères de miel de qualité, une cuillère après l’autre, en mélangeant bien. Pourquoi pas du miel de thym, ou d’eucalyptus, ou de lavande?

Ce vinaigre Fire Cider se garde jusqu’à un an, conservé à l’abri de la lumière.

Boire chaque matin 1 c. à s. en prévention, jusqu’à 3 c. à s. en traitement d’attaque. À utiliser aussi pour faire une vinaigrette pour votre salade!

[dt_divider style=”thin” /]

Et vous, quels sont vos remèdesanti rhume? Avez-vous essayé ce vinaigre? À votre santé!

[dt_gap height=”10″ /]

[dt_gap height=”10″ /]

[dt_gap height=”10″ /]

[dt_gap height=”10″ /]

Quelques sources:

The antibacterial activity of acetic acid and Burow’s solution as topical otological preparations, Thorp MA, Kruger J, et al. J Laryngol Otol 1998 October;112(10):925-8. 

Numéro 490 de 60 millions de consommateurs paru en février 2014. 

” Information pour les patients – Rappel sur le bon usage des médicaments vasoconstricteurs utilisés dans le rhume, Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps, désormais rebaptisée ANSM), 2011. 

Vitamin D and the immune system: new perspectives on an old themeM Hewison – Endocrinology and metabolism clinics of North America, 2010 – Elsevier

Contribution of selected vitamins and trace elements to immune function., Wintergerst ES et. al.Annals of Nutrition & Metabolism [2007, 51(4):301-323]

http://www.foodiewithfamily.com/fire-cider-health-tonic-and-homeopathic-remedy/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vinaigre_des_quatre_voleurs

http://www.biomelsante.com/vinaigre-des-quatre-voleurs/

http://www.holistichealthherbalist.com/winter-preparations-fire-cider/

http://www.sante-nutrition.org/cest-lantibiotique-naturel-puissant-il-tue-nimporte-quelles-infections-corps/

http://www.thekitchn.com/recipe-fire-cider-recipes-from-the-kitchn-199972

2 Comments

  1. Très bonne idée, et le naturel ne peut pas faire de mal 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.